Virginia Gámez, flamenco singer, Virginia Gámez Gil

Virginia Gámez -

Information sur Virginia Gámez

Virginia Gámez

virginia-gamez-9

Prénom: Virginia Gámez Gil

Fecha de Nacimiento: 12/10/1978

Mail: virginiagamez@hotmail.com

Ir a la web

VIRGINIA GÁMEZ, cantaora. Elle est née à Malaga et a commencé à chanter à l'âge de 9 ans sur scène avec sa tante Pepi Gil et son père Pepe Gámez. A l'âge de 12 ans, elle fait ses débuts dans les arènes de Benalmadena avec de grandes figures comme El Turronero, Juana la del Revuelo y Chano Lobato.

Il est essentiel de se souvenir de son âge quand elle parle d'elle, car elle a été la première personne dans toute l'histoire du chant flamenco, qui dans les âges respectifs, a obtenu les résultats suivants:

A l'âge de 13 ans, elle s'est qualifiée pour la finale du concours de Cante de Las Minas, à La Unión (Murcie); premier prix à Granaína et deuxième prix du concours, La Volaera Flamenca de Loja (Granada), organisé par Peña La Alcazaba.
A l'âge de 14 ans, premier prix et prix d'honneur au Concours National de Chant de Malaga, organisé par l'Asociación Cultural Hijos de Almáchar, à Cornellá (Barcelone).
A l'âge de 20 ans, elle a joué "35 PALOS DISTINTOS DEL CANTE" au Teatro Alameda de Malaga, le 11 juin 1999, en une seule représentation, en maintenant l'intérêt du public qui a rempli la salle.
Virginia a participé à de nombreux festivals en partageant une affiche avec  José MercéCalixto Sánchez, Aurora Vargas, José Menese, José de la Tomasa, FosforitoCarmen Linares, Niña de la Puebla, Juanito Valderrama, Luis de Córdoba, El CabreroChano Lobato, etc.

Elle a participé à la première Messe de Flamenco, célébrée dans la CATHEDRAL DE HAVANA (CUBA), en jouant dans la Rencontre des Cultures Espagnole et Cubaine, au Théâtre Amadeo Roldán de la même capitale.

Virginia Gámez s'est également produite à l'opéra "Carmen" du metteur en scène et chorégraphe Salvador Távora en 2003. Avec la compagnie du bailaor Rafael Campallo, il a participé à la XIIIe Biennale de Flamenco de Sevilla et au Théâtre Suzanne Dellal de Tel Aviv (Israël) avec la pièce Don Juan Flamenco.

En 2001, elle obtient une bourse d'études supérieures à la Fondation Cristina Heeren d'Art Flamenco (Séville) où elle reçoit des cours des Maîtres Naranjito de Triana, José de la Tomasa, Calixto Sánchez, Manolo Soler (Professeur de Compás) María José Lama (professeur de technique vocale).

Au cours de l'année académique 2004 -2005, Virginia a fait partie de la faculté de la Cristina Heeren Foundation for Flamenco Art (Séville). En juillet 2005, elle a de nouveau donné des cours à la Fondation Cristina Heeren avec la chanteuse Paco Taranto dans les cours de chant intermédiaire et de base. En 2004, il a chanté des saetas dans la cathédrale de Séville avec "José el de la Tomasa" et l'orchestre symphonique de la ville. La même année, elle participe au circuit des artistes organisé par la Federación de Peñas Flamencas de Sevilla.

En décembre 2005, il offre un cours de chant de dix heures à l'académie de la danseuse Susana Lupiáñez “La Lupi" , pour lui apprendre à distinguer les différents styles de chant, en obtenant un grand résultat.

En 2005, elle a joué dans le spectacle dirigé par Calixto Sánchez,"A mi tierra", dans la première Biennale du Flamenco à Malaga,"Málaga en Flamenco", ainsi que dans le circuit "Nos vemos en tu Peña" et "Los jueves de la crítica".

En 2006, elle a participé au circuit de la "Federación de Peñas flamencas de Sevilla" et à la Confederación de Peñas Flamencas Andaluzas. En 2007, Virginia a été invitée à chanter lors de l'inauguration de la Peña Flamenca Carmen Linares à Fuengirola. Parmi les performances les plus remarquables, on peut citer celles d'Estepona avec Dorantes al Piano et Roby Lakatos al Violín.

En septembre 2007, elle a présenté le spectacle "De la Andaluza Moraga" au théâtre Marbella avec Milagros Menjíbar et Alexis Díaz (répentiste cubain) grâce à la IIe Biennale de Flamenco de Málaga "Málaga en Flamenco", en adaptant les paroles de Salvador Rueda à différents styles de chant.

Entre 2008 et 2009, elle a participé aux circuits de la Confederación Andaluza de peñas Flamencas ainsi qu'aux circuits "Nos vemos en tu peña" et "De aquí mismo" organisés par Málaga en Flamenco. Elle a participé à l'exposition "Los cantes de Málaga" avec une grande distribution d'artistes de Malaga. En novembre 2009, elle se produit dans "El Mostachón de Utrera" avec un succès remarquable.

En 2010, entre autres, elle a fait une tournée de Castilla la Mancha grâce aux productions de Caja Duero et Montoya à Valladolid, Salamanque et Zamora. La même année, elle se produit au Théâtre Cervantes de Malaga, en compagnie du chanteur Rocío Alba, avec"Un imperio de coplas", un spectacle dédié au brillant artiste Imperio Argentina.

En 2011 et 2012, elle poursuit sa tournée flamenco en récitals et festivals. En juillet 2013, elle a présenté son spectacle "Mi Don Juan es Don José" à la Biennale de Flamenco de Malaga avec une grande reconnaissance.

En décembre 2013, elle a présenté au Théâtre Echegaray de Malaga avec l'acteur Manolo Albarracín le théâtre flamenco "Los años que no vivir", et participe également à la 3ème Biennale de Flamenco de Buenos Aires (Argentine) grâce à l'Agence Andalouse pour le Développement du Flamenco. La Virginie était exigée dans la plupart des Festivals de Flamenco organisés dans toute l'Andalousie.

Virgina Gámez est directrice de l'atelier de chant à la Federación Provincial de Peñas Flamencas de Málaga, professeur de chant à la Confederación de Peñas Flamencas Andaluzas, parrainée par la Junta de Andalucía et l'Institut Andalou de la jeunesse andalouse, et professeur à l'école de chant du Cante de la Mancomunidad de la Sierra de las Nieves à Guaro, elle a dirigé la section de chant de l'école de chant de Bailaor Juan Antonio Pérez, ainsi que la section de chant de l'école d'atelier de la Mairie de Mijas (Mijas Qualifies).Actuellement, elle fait toujours partie de la faculté de la Fondation Cristina Heeren d'Art Flamenco de Séville.

Événements connexes

Festivals connexes

Compra tu ticket