El Álvarez, Antonio Álvarez Rosales

El Álvarez -

Information sur Antonio El Álvarez

Antonio El Álvarez

antonio-alvarez-rosales-1

Prénom: Antonio Álvarez Rosales

EL ALVAREZ est également connu par le Canijo et dans son enfance, par El Niño del Sombrero. Il a commencé son enfance dans les festivités des clubs gitans de Perchel et El Molinillo, son quartier, en suivant les cantes de Porrina de Badajoz.

Dans son père et le père de son frère Pepe, tous deux décédés, et dans El Galleta, Ángel de Álora et Antonio de Ceuta, il a trouvé une source pour nourrir sa vocation au fandango dur. Un grand ami de Camaron, il y avait une admiration mutuelle entre eux, comme le montre le CD1 avec les tarantos (paroles populaires) "Que arañaba con las nañas" en 1987, avec la guitare de Pedro Escalona, bien qu'il suive aussi Chocolate dans cet acte. Álvarez est actuellement l'un des cantaores les plus émotionnels pour fandangos, en réalisant de véritables recréations des styles de Joaquín el Canastero et el Palanca, et est aussi un fidèle adepte de la grandeur d'Antonio de la Calzá (Antonio Tovar Ríos. Sevilla 1.913-1.981), comme le montrent les fandangos du CD5 "Siempre le queda un recuerdo", avec la guitare de Niño Chaparo. Sa personnalité anarchique et vitaliste lui permet d'impressionner tout ce qu'il chante avec une profondeur et une authenticité inhabituelles, comme on peut le voir dans les seguiriyas et autres chansons. Les deux enregistrements ont été enregistrés par Ángel Luis Cañete et Luis El Salao, respectivement.

Événements connexes

Antonio El Álvarez Aucun événement à ce moment